Communiqué de presse : Suite a une victoire historique pour le mouvement BDS, les etudiants du premier cycle a Concordia invitent tous les etudiants a l’action

English version
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Montréal, le 8 décembre 2014

Les étudiants ont voté ‘Oui’ aux boycotts, désinvestissements et sanctions contre l’occupation et la ségrégation des Palestiniens par Israël

BDS-demoLes étudiants du premier cycle de l’université Concordia ont voté ‘Oui’ aux boycotts, désinvestissements et sanctions contre l’occupation illégale du territoire palestinien et l’oppression de son people, et invitent tous les étudiants à se joindre au comité BDS. “En participant à ce mouvement global de la société civile pour les droits humains des Palestiniens, les étudiants soulignent l’engagement de notre campus pour la justice sociale et la responsabilité morale collective,” a dit Javier Hoyos, président du comité ‘Oui aux BDS.’

“Nous remercions les étudiants pour leur force de caractère et leur courage en contestant la complicité de notre université avec les violations des droits humains internationaux,” a ajouté Hoyos. “Nous sommes ravis que les étudiants aient eu l’occasion, au moment du vote, de lire l’information accompagnant la question modifiée, car ceci leur a permis de prendre une décision informée en dépit de la diffamation du mouvement BDS par l’opposition et de son changement de la question à peine quelques heures avant l’ouverture du scrutin.”

La question initiale proposée par le comité pour le Oui affirmait que le mouvement BDS s’oppose à l’occupation de la Palestine par Israël jusqu’à tant que ce dernier respecte la loi internationale et les principes universels des droits humains. Au travers de son occupation et de ses colonies, Israël transgresse de nombreuses résolutions des Nations Unies, tout comme les conventions de Genève. Rappelons aussi que la Cour internationale de justice a décrété que le mur d’Israël est illegal. Le vote pour les BDS à Concordia représente un pas en avant dans la pression efficace et non-violente pour qu’Israël remplisse ses obligations à l’intérieur de la loi internationale, en suivant l’exemple du mouvement global de boycott pour abolir l’apartheid en Afrique du Sud.

Donc les BDS visent la fin de l’occupation et la colonisation du territoire palestinien par Israël et la démolition du mur; la pleine égalité pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël; et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens tel que stipulé dans la résolution 194 des Nations Unies.

Le mouvement BDS s’oppose à toute forme de racisme et ne vise aucun individu, mais plutôt les institutions complices de l’apartheid israëlien. “Notre prochain pas sera d’inviter les étudiants de notre université à se joindre au comité BDS et à continuer de mener une recherche approfondie au sujet des liens de l’université Concordia avec des institutions complices de l’occupation israëlien,” a dit Hoyos.

Les résultats du référendum de vendredi soir veulent dire que les deux plus grandes associations étudiantes accréditées à l’université Concordia appuient dorénavant la campagne BDS; la Concordia Student Union (CSU; qui represent plus que 30 000 étudiants et étudiantes) se joint maintenant à la Graduate Students’ Association (GSA) qui a endossé le mouvement BDS en janvier 2013.

Contact:

Javier Hoyos, président du comité ‘Oui aux BDS’
concordiabds [at] gmail [dot] com / https://yestobds.wordpress.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s